Demande de compte

L’espace client vous permet d’accéder à nos conseils et points marchés dans leur intégralité.

Une fois votre demande enregistrée, notre équipe vous enverra un mail de confirmation dans les plus brefs délais.

Formulaire demande de compte
Envoi

Connectez-vous
à votre espace client

mot de passe oublié ?

Formulaire télécharger la fiche produit
Envoi
Formulaire demander une cotation
Envoi

Les principaux procédés de fabrication du beurre

8 juillet 2016

Le principe de fabrication du beurre est une inversion de phase d’une émulsion. En effet, la crème est une émulsion matière grasse dans eau. Le beurre est au contraire une émulsion eau dans gras.

  • Méthode traditionnelle beurre lactique :
    • Maturation biologique et physique longue de la crème après ensemencement par des ferments lactiques.
    • Barattage en continu (butyrateur) ou en baratte
      • Avantage : renforcement des qualités organoleptiques
      • Inconvénient : difficulté à valoriser le beurre acide et à contrôler la cristallisation de la matière grasse.
  • Méthode NIZO :
    • Maturation physique courte sans acidification de la crème.
    • Les ferments sont ajoutés en fin de barattage directement dans le beurre.
      • Avantage : meilleur contrôle des paramètres notamment de cristallisation.
      • Inconvénient : qualités organoleptiques moindres.

En Europe continentale, nous mangeons et utilisons le beurre lactique (ph acide et goût acidulé caractéristique). Les Anglo-saxons préfèrent le beurre de crème douce (ph neutre et goût de crème). Dans ce dernier, il n’y a qu’une maturation physique sans ajout de ferment.  

Ces différentes techniques permettent la fabrication de nombreux types de beurres qui se différencient essentiellement par :

  • Leur teneur en matière grasse :
    • Le beurre lactique / le beurre de crème douce : teneur en matière grasse de 82%
    • Le beurre allégé : teneur en matière grasse comprise entre 60 et 62%, crème préalablement pasteurisée.
    • Le beurre léger ou demi-beurre : teneur en matière grasse comprise entre 39 et 41%, crème préalablement pasteurisée.
  • Leur teneur en sel :
    • Le beurre salé : teneur en sel généralement supérieure à 3%.
    • Le beurre demi-sel : teneur en sel généralement comprise entre 0.8% et 3%.
  • Le mode de fabrication :
    • Le beurre de baratte
    • Le beurre NIZO
  • Les signes de qualité :
    • Les beurres d’appellation d’origine : beurre AOP (Appellation d’origine protégée), beurre AOC (Appellation d’origine contrôlée), agriculture biologique.

Ces mentions peuvent également se croiser. Un beurre allégé peut être salé par exemple.

Pour connaître les différents beurres industriels proposés par la société FIT, cliquez ici.